Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Introduction et présentation

 

Constats : ce que nous voyons ; observations sur ce qui nous entoure.

 

Tour de présentation des personnes présentes : des célibataires (oncle-tante), des veuves, des parents et grands-parents

 

Photo de la situation contemporaine :

- Beaucoup de personnes sont en couple, mais j’ignore quel est leur couple (concubin ? pacsé ? marié ? cohabitation ?). Il y a la disparition du mot ‘mariage’.

- Sur les boîtes-aux-lettres, nous lisons de plus en plus plusieurs noms.

- Quand on était jeunes, on était repérés par les alliances. Aujourd’hui, cela ne se voit plus de la même façon.

- Les grands-enfants et petits-enfants se marient plus tard qu’à notre génération : nous au retour du service militaire à 22 ans, eux à 30 ans (études plus longues et 1° travail ; difficulté à se loger)

- La famille, c’est aussi l’accueil d’une belle-fille, d’un gendre, pour la vie ; lorsqu’il y a séparation, il y a une rupture avec cette génération ; nous sommes face à un dilemme : faut-il alors continuer les liens ? Et si une autre personne [compagnon/compagne] vient après, comment être dans la bonne relation ?

- C’est difficile, car on a pu avoir une bonne relation avec son gendre ou sa belle-fille. Il faut alors s’adapter quand il y a séparation et la création d’une nouvelle famille.

- Les grands-parents sont des piliers et des points de référence.

- En Asie, en Afrique, c’est une autre culture : il ne faut pas choquer tout en restant soi-même.

- Les enfants dont les parents ne sont pas mariés portent souvent le nom de la mère et n’ont pas celui du père.

 

Marie-Christine M. : Quand on regarde dans le passé, dans nos racines, les générations se soutenaient mutuellement : les jeunes accueillaient chez eux leurs parents. Aujourd’hui, c’est l’inverse : les retraités s’occupent de leurs enfants et petits-enfants, avec joie, mais avec leurs limites, et leurs parents. Ils sont écartelés. Même s’ils sont heureux, c’est lourd à porter, voire épuisant.

La formule « Chif – Ouf » le résume bien : « Chic, ils arrivent » ; « Ouf, ils repartent. »

Comme la durée de vie est plus longue et que l’insertion de vie est plus difficile, le projet de couple est plus difficile à définir, car le travail est plus difficile.

 

Lire la suite : De grands changements

La famille dans tous ses états (10.12.2013 ap-midi) (1° partie)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :