Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"J'étais étranger et vous m'avez accueilli"

Mercredi 26 novembre 2014

Echos des deux rencontres (après-midi et soirée)

Réfugiés (a priori et raisons)

 

Le titre retenu est un extrait d’une phrase de Jésus dans l’évangile de St Matthieu (25, 35c). Elle est précédée de phrases qui placent l’étranger sur le même rang que celui d’avoir faim ou soif : « Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! » Autrement dit, accueillir l’étranger est aussi urgent que de donner à manger et à boire.

Revenons à l’étymologie.

Du latin « hostis » qui a donné « hôte » (aux deux sens du terme de celui qui est accueilli et de celui qui accueille), « hospitalité », mais aussi « hostile », « hostilité »

 

Quelle est la place de l’hospitalité dans la Bible ?

L’histoire biblique d’Abraham et Sarah commence par une migration : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai. » Abraham quitta Harân. Il arrive en Canaan jusqu’à Sichem au chêne de Moré (Gn 12, 1-5) avant d’aller en Egypte avant de d’y revenir (Gn 12,10 - 13,18). De son côté, Abraham accueille trois messagers divins, au Chêne de Mambré (Gn 18).

Un de leurs arrière-petits-fils, Joseph, un des fils de Jacob, a été vendu par ses frères jaloux à des nomades qui se rendaient en Egypte (Gn 37). Plusieurs années plus tard, alors que le pays connaissait la famine, Jacob envoya certains de ses fils en Egypte, car il savait qu’ils pourraient y acheter du blé. Par un subterfuge, Joseph fit venir toute sa famille en Egypte (Gn 42-26).

Conduites par Moïse, les douze tributs d’Israël quittèrent l’Egypte pour revenir sur la terre donnée par Dieu (Exode), une terre qui était déjà occupée et dont le livre de Josué raconte la conquête du pays.

Après la prise de Jérusalem et la destruction du Temple par Nabuchodonosor, les juifs furent emmenés en exil à Babylone, en – 587, jusqu’en - 538 où le roi Cyrus les autorisa à rentrer à Jérusalem. Ce que firent quelques-uns, désigné le petit reste.

 

Nous connaissons aussi l’hospitalité dont Jésus a bénéficié à plusieurs reprises,, notamment chez Marthe et Marie (Luc 10, 38) et lors de son dernier repas.

 

Lire la suite

 

Point de vue de l'Eglise sur les réfugiés et les migrants

Bibliographie sur les réfugiés

Agir pour l'accueil des réfugiés

Films sur les réfugiés et les migrants

Emissions télévisées sur les réfugiés et les migrants

 

L'hospitalité d'Abraham (Chagall)

L'hospitalité d'Abraham (Chagall)

Tag(s) : #hospitalité, #hôte, #Bible, #Abraham, #Jésus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :