Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rebondir après une épreuve ?

Jeudi 22 mai 2014, après-midi

Echos des rencontres sur "Rebondir après une épreuve?"

1) Lire le témoignage d'Yves sur l'épreuve de son fils malade

 

2) Jean-Marie :

J’ai connu 2 périodes de chômage l’une de 8 mois, à 46 ans suite à des restructurations, l’autre de 3 ans à 55 ans.
Mais même à 55 ans, j’ai pensé qu’il n’y a pas de fatalité. J’ai toujours résisté à la tentation de la fatalité.
Comment cela s’est‐il passé?
Tout d’abord, il y a un temps de grand abattement devant l’épreuve, on se sent un peu démuni et en colère d’autant plus qu’on s’était beaucoup investi dans son travail;
Il y a une sensation d’effondrement, un grand vide devant soi.
On veut se battre pour faire respecter ses droits, mais très vite il m’a fallu regarder l’avenir, tourner la page, ne pas cultiver des sentiments négatifs qui minent mais n’apportent pas de solution.
C’est un moment où il est nécessaire de rentrer un peu en soi-­même, et de chercher les ressources dans son environnement proche.
C’est un moment où un couple soudé permet de ne pas se sentir complètement dévalorisé.
Et Dieu merci, si je puis dire, mon épouse m’a fortement bien épaulé dans cette épreuve.
Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Puis vient le temps de la remise en question, qu’est-ce que j’aurais du faire pour éviter cette catastrophe ; toute une période d’analyse, de rencontres m’a aidé à reformuler mon projet professionnel.
J’ai été fortement aidé par une association d’aide aux offreurs d’emploi.
Après le temps de la destruction vient le temps de la reconstruction et il est nécessaire de retrouver un peu d’humilité, accepter l’aide et il existe maintenant de nombreuses structures pour se remettre debout ; le fait d’être indemnisé permet de faire de ce temps de chômage non pas un temps vide, absurde mais un temps de transition.
En gros ma réflexion a été, je ne suis plus utile là où j’étais, mais il y a quelque part quelqu’un que je n’imagine pas mais qui a un job à proposer.
Tout mon boulot va être de laisser la porte ouverte à l’inattendu. Beaucoup de passages de la Bible nous aident à cela depuis Abraham qui doit tout quitter pour une terre promise (donc pas évidente) jusqu’à Paul de Tarse qui doit convertir son regard et changer de vie.
C’est un peu cela rebondir quitter les certitudes d’un job où on se sentait plus ou moins bien et s’ouvrir à quelque chose de nouveau.
La première fois j’ai du quitter Nancy où nous habitions pour Pau, la diagonale n’était pas évidente.

La deuxième fois, j'ai du m’adapter à un nouveau métier.
Je pense que pour rebondir il faut 3 choses :
1) Ne pas camper sur ses certitudes, tourner la page du passé ;

2) Tirer les leçons de ce passé ;

3) Être curieux de l’avenir, aimer l’avenir même s’il n’est pas écrit selon nos critères, même s’il bouscule nos habitudes.

 

Témoignages de Lucie et Jean-Louis (soirée)

Bibliographie sur "rebondir après une épreuve"

Emissions radio à écouter ou télécharger sur "rebondir après une épreuve"

Vidéos à regarder sur "rebondir après une épreuve"

Sites internet sur "rebondir après une épreuve"

Rebondir après l'épreuve du chômage

Rebondir après l'épreuve du chômage

Tag(s) : #épreuve, #rebondir, #chômage, #emploi, #travail

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :