Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Introduction et présentation

1° partie : Situation contemporaine, constats

2° partie : De grands changements

 

Autour de l'enfant :

- L’enfant qui vient est le fruit de l’amour du couple.

- Il y a un besoin de se projeter dans un idéal.

- Les jeunes couples ont du mal à s’unir à partir de l’exemple de séparations et divorces autour d’eux, y compris à l’âge de la retraite.

 

Marie-Agnès T : Le travail des femmes met à mal le rythme de vie de famille. Il y a une tension énorme entre travail et famille.

Marie-Christine M : 75% des femmes demandent le divorce car elles ont un revenu ; et donc une plus grande liberté, alors qu’avant, elles étaient obligées de rester.

Marie-Agnès T : Il y a un fort taux de divorce dans les 92 y compris dans les milieux aisés.

Dans les familles plus populaires, on ne peut pas se séparer car on ne peut pas payer 2 loyers.

Il y a un fort besoin d’un épanouissement individuel (professionnel, loisirs, …)

Or, il faut apprendre vivre des choix et des renoncements.

Dans l’ensemble, on est tous aujourd’hui face à une tentation de tout vouloir : travailler, avoir des enfants, beaucoup d’argent, et la réussite notamment professionnelle.

Marie-Christine M : Il y a une crainte de l’échec, d’une séparation mal vécue, ou d’un enfant qui ne réussit pas (à cause d’un surinvestissement), ce qui entraîne une pression sur les enfants.

C’est l’enfant qui fait le ciment entre les parents : l’enfant est investi dans le projet du couple.

Ces couples ne veulent pas se marier tant qu’ils n’ont pas d’enfant.

Or, c’est la loi qui investit le couple (verticalité).

Dans un couple non institutionnalisé, il n’y a qu’un lien d’affection. Difficile quand c’est le couple qui se délite (horizontalité) et que les parents se séparent.

Les enfants ont des difficultés à se situer par rapport aux parents. Ils sont pris parfois dans un chantage affectif.

Souvent, il y a de grandes souffrances qui sont tues. C’est alors l’enfant qui protège les parents.

 

- L’enfant s’attache à celui qui lui donne de l’affection.

 

Marie-Agnès T : les enfants ne vivront pas trop mal si l’organisation de la vie convient aux 2 parents qui se sont séparés.

Or, bien souvent, les enfants sont pris en otages

Il faut distinguer le couple conjugal et le couple parental. Quand les parents se séparent, ils doivent dire qu’ils restent les parents et qu’ils continuent à aimer leurs enfants.

 

- Ce n’est pas si facile que cela lorsqu’un des parents a quitté ses enfants et son conjoint pour une autre personne. Pour les enfants, c’est un abandon, et ils ont du mal à continuer à faire confiance au parent qui les a laissés.

 

Lire la suite : Homme et femme, époux et épouse dans le couple

La famille dans tous ses états (10.12.2013 ap-midi) (3° partie)
Tag(s) : #famille, #enfant, #divorce, #séparation, #loi, #couple, #affection
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :